Le “J’Accuse” de Villiers, épisode 4. Mais l’ Islam ne transmet que ce qu’il veut bien transmettre. Allah dit : "Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. La notion de résurrection des corps s’en trouve mise en cause. Tous les dons aux centres cultuels islamiques en provenance de l’étranger doivent être interdits. Les groupes musulmans aujourd'hui en occident utilisent la dissimulation et l'omission pour donner l'impression que l' Islam est une ‘religion de paix ‘, ce qui est une fiction totale. D’autre part, l’Occident ignore la nature de la culture islamique et ne pourra y faire face sans la comprendre et sans saisir la mentalité et les comportements que cette culture génère. Chaque jour, je vois mes pensées se diffuser dans le monde islamique et les jeunes les transmettent entre eux. Dans les deux phases de traduction, leur chronologie en fait foi, ce qu'on cherche d'abord, c'est l'astrologie, et d'abord l'horoscope des empires et des religions : ils font espérer l'accès à la connaissance du sens du monde, de sa durée avant son terme apocalyptique. L’Occident doit comprendre que l’islam est une doctrine politique et spirituelle, et qu’il est du devoir de chaque musulman de l’imposer par la force. Il faut mener des entretiens avec des musulmans, les confronter à des questions de fond et leur réclamer des réponses sérieuses sans ambiguïtés ni dissimulation ou langue de bois. Ainsi, dans un premier temps, les traductions déboucheront en Europe, à la fin du XIIIe siècle, sur la construction d'une théologie ; tandis que l'Islam y travaillera bien davantage l'apport proprement mathématique et astronomique. L’Islam est religion et État. Ils vont sûrement se révolter contre tout ce qui est occidental le jour où le rapport de force commencera à pencher en faveur de l’islam. 5. 8. «Tant qu’on n’affronte pas la gauche “woke”, on ignore combien elle est dangereuse», La Guyane confrontée à une submersion migratoire. La thèse récurrente d'une culture islamique qui « n'aurait pas assimilé » l'héritage grec, à la différence de l'Occident du XIIe-XIIIe siècle pose donc mal la question. Le “J’Accuse” de Villiers, épisode 2 . C'est bien ainsi que les sciences sont réparties dans les nombreuses classifications islamiques médiévales des sciences qui fleurissent à partir de la fin du Xe siècle : d'une part les sciences traduites des Anciens, communes à tous les hommes, virtuellement partout pratiquées, à la seule condition d'un certain degré de raffinement de l'organisation sociale et politique ; et d'autre part les sciences particulières à chaque « nation » umma c'est-à-dire à chaque empire et à chaque religion - dont chacun se singularise par sa loi religieuse et donc par son droit, mais aussi par sa langue et par son histoire. Dans son duel avec l’Islam, l’Eglise n’eut d’autre ressource que de lui dérober ses armes. Ah ,ouf il n’y a plus d’erreur 404 !!!! Pourquoi concevez-vous l’islam comme une « prison » ? Êtes-vous en faveur de l’égalité homme-femme et au droit des femmes à l’autodétermination ? Mais les médias occidentaux les interrogent toujours en tant que musulmans. On traduit encore des oeuvres médicales grecques à Bagdad à la fin du Xe siècle, et inversement, la mise en évidence de la circulation pulmonaire par le médecin damascène Ibn al-Nafis mort en 1288 est connue en Occident probablement dans les premières années du XIVe siècle. Au début du XIIe  siècle, Aristote est la cible principale de la réaction antiphilosophique de Ghazali. C’est ainsi qu’au XIIIe siècle l’occident recueille la Physique et surtout la Métaphysique d’Aristote. A l'issue de cette croisade qui s'achève par le sac de Constantinople, les savants latins vont vérifier, sur des originaux grecs quand ils existent encore, la qualité des traductions que leurs prédécesseurs ont réalisées depuis l'arabe au siècle précédent en Espagne. L’approfondissement de la connaissance de l’islam m’a permis de déceler le secret du marécage dans lequel les gens vivent dans tout pays musulman. Ils entraînent avec eux l'appareil astronomique et mathématique nécessaire à leur pratique. Élaborer des programmes éducatifs pour les nouveaux immigrants afin de les acculturer et faciliter leur intégration dans le pays d’accueil. N’intervenez pas dans la réforme de l’islam, mais forcez les musulmans à assumer cette tâche. Née dans une famille musulmane en Syrie, Wafa Sultan vit maintenant aux Etats-Unis où elle est devenue psychiatre et où elle a banni la religion. Quelles ont été les conséquences de ce combat que vous menez ?Au début, les conséquences ont été très graves. Au-delà des cercles chrétiens ou juifs, elle alimente la polémique religieuse, beaucoup plus vive - et vivante - dans l'Orient du IXe siècle qu'elle ne le sera dans l'Occident du XIIe-XIIIe siècle. Premièrement, parce que la mentalité qui s’est construite et consolidée durant quatorze siècles ne peut être rapidement modifiée ni facilement réhabilitée. Elle est entourée par des gardiens criminels qui ne lésinent pas de décapiter tout individu qui tente d’en échapper. Bien sûr que non ! « Grec » désigne de fait en arabe, et plus tard en Occident, une certaine démarche scientifique, dont le mérite des résultats revient souvent aux épigones, continuateurs ou critiques arabes des Grecs. Deuxièmement, parce qu’en face, il y a des campagnes intensives menées par des groupes qui ont un grand intérêt à maintenir à tout prix le statu quo, afin de conserver leurs intérêts, leurs privilèges, leur fonds de commerce. Le classement stéréotypé des mérites des peuples, si caractéristique de la culture islamique de l'An Mil, survalorise la part des Grecs dans l'élaboration de la philosophie c'est-à-dire ce que nous appelons les sciences, comme il survalorise les qualités politiques des Persans, la virtuosité technique des Chinois ou les qualités guerrières des Turcs. Mais dans le cours des IXe et Xe siècles, le poids des oeuvres, et surtout des hypothèses scientifiques grecques, ne cessera de s'affirmer : géométrie d'Euclide, système du monde géocentrique de Ptolémée, médecine des humeurs de Galien, instrumentation logique et thèses physiques d'Aristote, conceptions philosophiques d'Aristote et de Platon le Timée , la République commentées par leurs épigones tardifs, Proclus, Porphyre, Alexandre d'Aphrodise. Mais la connaissance de la civilisation islamique progressa considérablement. Il est aussi vrai que, chez l'un comme chez l'autre, cette meilleure connaissance de l'Islam ne diminue en rien l'hostilité qu'ils lui vouent, bien au contraire. Débattre des enseignements islamiques sans crainte et avec force dans les médias français. II. 19 juin 2014 Bible, chrétienté, Chroniques, Coran, CULTURE, ETHIQUE & RELIGIONS, Histoire, islam, LES 7 DU QUÉBEC, S O C I E T É Commentaires fermés sur Ce que l?Occident doit aux Arabes (1): La civilisation islamique et le savoir universel Share Tweet Pinterest LinkedIn Tumblr Email + L’Occident continue à ignorer ou il n’arrive pas à admettre que l’Islam est la religion de la paix. L'« exil » de Mahomet à Médine en 622, année 1 du calendrier musulman. Quelle en est la raison ?On a demandé à Pharaon : Comment êtes-vous devenu Pharaon ? Et toute son entreprise a tendu à affirmer l’unicité de la vérité, philosophique ou révélée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent." la guerre en couleurs t1 a 6. la wehrmacht t1 a 3 arte 2007 . Le processus de changement est en cours. L’Occident a hérité du débat dans les termes mêmes où les philosophes de l’islam l’ont posé avant lui. En fonction de cette vision, les musulmans deviennent de plus en plus vindicatifs, arrogants, extravagants, imprévisibles et incontrôlables. Aujourd’hui, je vois l’Europe tomber dans un trou profond et il ne lui est pas facile de sortir. Avertissez-moi par e-mail des nouveaux commentaires. C'est alors au tour des Occidentaux d'entrer en contact avec la pensée grecque par l'intermédiaire des traductions arabes. Par conséquent, il s’y accroche, car il ne connaît rien d’autre. Une réforme de la religion ?Voici ce que je propose :1. En conséquence, le palais restera le refuge naturel des sciences des Anciens en terre d'Islam ; c'est au contraire l'Université - c'est-à-dire une institution d'Église - qui recevra le dépôt de la science gréco-arabe en Europe. De la Physique vient l’idée d’une différence de nature entre des corps célestes (au-delà de la Lune), supposés incorruptibles, et des êtres terrestres inéluctablement soumis à la naissance et à la mort. 2. C’est aussi en ce début de XIIIe siècle que Michel Scot notamment traduit les Commentaires d’Averroès. Ces conséquences sont les mêmes que celles que l’Occident récolte aujourd’hui, n’est-ce pas ? Le nestorianisme d'après le patriarche de Constantinople Nestorius, Ve siècle distingue les deux natures humaine et divine dans le Christ - position condamnée au concile d'Éphèse en 431. Je reviens à mon idée précédente pour dire que les partis de gauche et leurs agents contribuent, sans s’en rendre compte, au soutien des mouvements islamiques qui cherchent à détruire l’Occident et à le transformer en un deuxième Moyen-Orient. Les musulmans ne le voient absolument pas comme tel …Oui, c’est une prison déjà incorporée (ou enracinée) à l’intérieur de l’esprit du musulman. Faites-vous une différence entre les islamistes et les musulmans ?Je vous confirme sans aucune hésitation qu’il n’y en a pas et qu’il n’y en aura jamais. Surtout, la Bible se substitue au Coran, dépourvu de tout récit de la Création, comme livre des awail , c'est-à-dire des origines et des premiers âges du monde. Quant au sondage que vous évoquez, je ne crois pas du tout à sa véracité. Ce principe encourage les musulmans à tromper des non-musulmans pour faire avancer la cause de l'Islam. J’ai également perdu tout contact avec les membres de ma famille en Syrie. Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre), Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre). Les mouvements libéraux et gauchistes en Occident en font partie. 4. Il reste que les principes, les hypothèses scientifiques et philosophiques fondamentales sont en effet grecques pour l'essentiel : l'usage du syllogisme aristotélicien dans les démonstrations les plus rigoureuses ; le géocentrisme, les notions d'épicycle cercle décrit par la trajectoire d'un astre, tandis que le centre de ce cercle parcourt lui-même la circonférence d'un autre cercle ou de mouvement circulaire des planètes ; l'absence des concepts de force, d'inertie ou d'attraction dans la mécanique céleste ; la considération des planètes ou des étoiles comme des points mathématiques ; la place prépondérante de la géométrie dans la démonstration mathématique... Un corpus de connaissance qui restera la base des sciences jusqu'au XVIIe siècle. Dans les deux cas, arabe au IXe-Xe siècle et occidental au XIIe-XIIIe siècle, les traductions confortent une véritable construction, ou reconstruction, du monde et de la diversité de ses peuples. Le “J’Accuse” de Villiers, épisode 6. Bien que plusieurs approuvent l'idée d'Emmanuel Macron, Franck Fregosi, directeur de recherche au CNRS, spécialiste de la gouvernance de l'islam en France, ne digère pas la méthode employée. Entre 750 et 850, le califat et ses serviteurs les plus proches gardent l'initiative des traductions. Tout dépend d’une détermination sérieuse de la part des gouvernements européens face à la menace islamique. Je vous rappelle que la guerre civile en Syrie a permis à beaucoup de Syriens, dont ma famille, de découvrir la vérité des enseignements de l’islam. Quelques géographes andalous ou maghrébins - au premier rang desquels Idrissi - en feront progresser l'exploration, mais la grande majorité des lettrés s'en tiendront aux vérités établies au IXe-Xe siècle. Mais ce n’est pas impossible. Aujourd’hui, je me rends compte que ma mission et mon engagement ont porté leurs fruits. ... Les femmes sont lapidées à mort et subissent l’ablation du clitoris. Cette double traduction du grec en arabe, puis de l'arabe en latin, institue ainsi un corpus de connaissances qu'on peut dire universelles - puisqu'elles ont franchi à deux reprises la ligne de partage des langues et des religions : mathématiques, astronomie et astrologie, mais aussi médecine et physique, où il faut ranger l'alchimie et la magie, et enfin philosophie. Il n'y a de théorie globale de l'univers, vraie ou fausse, que grecque. Ayant gardé la conscience de sa filiation, il est allé le chercher lui-même. Sans doute n'ignore-t-on pas que les Roum parlent encore à peu près la langue de Platon et d'Aristote, mais le christianisme est réputé avoir totalement répudié la philosophie, et exalté l'ignorance des sciences. Entre 850 et 950, une fois assuré l'essor des sciences, les traductions sont poursuivies par un milieu bagdadien plus large de lettrés, d'amateurs et de savants, comme les frères Banu Musa, banquiers et mathématiciens. Je considère cette mission comme le but pour lequel je vis et mon devoir sacré. Mais, avant le XIIe-XIIIe siècle, la chrétienté latine n’avait retenu d’Aristote que des fragments de sa Logique, présents chez Jean Scot Érigène au IXe  siècle, chez Abélard dans la première moitié du XIIe siècle. Il est extrêmement urgent que l’Occident prenne conscience de la réalité de l’islam et se prépare à l’affronter avant qu’il ne soit trop tard. J’ai compris encore davantage la répression honteuse que subissent les non musulmans sous les régimes des pays musulmans. Ce n’est pas possible ! Cette fermeture de la fenêtre des traductions ne fut, ni dans un cas ni dans l'autre, volontaire ni systématique. Avez-vous l’intention de changer les lois civiles afin de les remplacer par celles de la charia islamique ?Bien sûr, il peut avoir recours à la taqiya et mentir dans ses réponses, mais ce n’est pas grave. Il semble bien aussi que les quelques dizaines de livres de science grecque recopiés dans l'Empire byzantin dans la première moitié du IXe siècle, après deux siècles d'éclipse pratiquement totale de toute activité scientifique, l'aient été en partie pour répondre à la demande du milieu bagdadien, ou en écho aux traductions qui étaient alors menées à bien à Bagdad. Une technique qui consiste à affecter une attitude conciliante, sinon faible, pour déployer secrètement sa puissance et s’imposer in fine. Il faut procéder à l’expulsion de tout individu qui incite au terrorisme et à le déchoir de la nationalité. C’est la responsabilité des musulmans eux-mêmes. C'est là une autre différence importante entre les deux mouvements de traduction : celui de Bagdad survient au moment même où la religion musulmane affermit ses dogmes dans une controverse virulente, contre les vérités du christianisme et du manichéisme2. Or, cette posture le conduira inévitablement à perdre ce qui le distingue au moment où il devient trop tard pour faire quoi que ce soit. Auteur du Livre du gentil et des trois sages composé à Majorque entre 1271 et 1276, Raymond Lulle qui a appris l'arabe voulait convertir les infidèles par un raisonnement argumenté. Cette division des sciences, typiquement islamique, arrive de fait en Occident avec les traductions du XIIe-XIIIe siècle. Si vous vérifiez la réalité du pourcentage des gens qui ont préféré la constitution française, vous constaterez qu’ils ont complètement quitté l’islam. Voilà la raison qui me force à croire que des efforts énormes sont déployés et programmés par différents groupes d’intérêt pour maintenir le statu quo. Il faut donc attendre le XIIIe pour qu’elle découvre le reste de l’œuvre du philosophe. 11. Ils m’ont rejetée moi et tout ce que je faisais. Il a fermé les yeux sur les publications des universités et des institutions islamiques uniquement pour éviter d’être accusé de racisme ou d’islamophobie. Je pensais bien que c’était un mauvais coup de pro-islamistes … Je suis convaincue qu’en fin de compte, et quelles que soient les difficultés, seule la vérité triomphera. « la civilisation arabe s’est éteinte avec la chute de Bagdad en… Quelle serait la solution pour en finir avec  cette haine de l’Occident? Avertissez-moi par e-mail des nouveaux articles. Sont-ils capables de trouver la moindre trace de cette expression dans la charia, les livres sacrés ou les références islamiques ? Cette distinction des deux ordres de science, qu'on ne retrouve pas selon les mêmes lignes de partage en Occident, a été creusée en Islam par et pour la défense de l'orthodoxie. L'essor économique de l'Occident, son urbanisation suscitent un intérêt nouveau pour les problèmes philosophiques et scientifiques, intérêt qui débouchera sur les grandes synthèses du XIIIe siècle, celle d'Albert le Grand et de Thomas d'Aquin. Revoir les programmes d’aides accordés aux immigrés, surtout lorsqu’ils refusent de s’engager dans le travail et la vie publique. Il a laissé les caïds et les patrons des mouvements islamiques diffuser leurs enseignements truffés de haine et de rancœur sans aucune restriction. Il faut cependant attendre le VIIIe siècle pour que l'Islam s'intéresse à l'héritage antique. Il ignora beaucoup de Persans, Biruni, grand mathématicien, astronome et géographe du XIe siècle, Nasir al-Din al-Tusi, le chef de l'observatoire mongol de Maragha en Iran au XIIIe, et aussi l'histoire de Rashid al-Din, écrite dans les premières décennies du XIVe siècle sous la domination mongole en Iran. Il conclut même que les Arabes n'auraient rien fait eux-mêmes de cet héritage tant il leur était inassimilable. Je me déplaçais d’un endroit à l’autre pour me cacher, tout en dissimulant mon identité. Le milieu savant ferme alors le corpus des problèmes sur lequel il va désormais travailler. Au-delà des polémiques, Gabriel Martinez-Gros nous délivre une belle leçon d'histoire culturelle. Les mosquées et les écoles islamiques en Occident doivent être étroitement surveillées. Je ressens chaque jour ma responsabilité envers elles comme envers le pays d’où je viens. 7. Cet ensemble, nous en reconnaissons encore aujourd'hui la relative cohésion sous le nom de sciences « exactes » ou « dures ». L’islam a déclaré la guerre à l’Occident, mais l’Occident ne le sait pas encore. En 2008, le livre Aristote au Mont-Saint-Michel de Sylvain Gouguenheim, professeur à l'École normale supérieure de Lyon, créait la polémique. Tarascon, ses Équatoriens, ses cours de français et son curé de choc. Les musulmans semblent également aveuglés par leur foi… Quelle lecture faites-vous de cette religion au nom de laquelle on nous frappe aujourd’hui ? Le monde méditerranéen, au Moyen Age, a connu deux grands mouvements de traduction scientifique : d'une part celui qui fait passer en langue arabe la science antique, grecque surtout, à Bagdad entre 750 et 950 ; et d'autre part celui qui livre la science gréco-arabe à l'Occident latin entre 1100 et 1300, pour l'essentiel en Espagne, puis en Sicile, voire dans les territoires byzantins occupés par les Latins après la quatrième croisade 1204. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. La peur nous empêchait de chercher à comprendre ses enseignements ni à approfondir l’étude de la charia. Ce que l’Occident doit au monde arabe ... L’héritage légué par l’islam pendant des siècles à l’Europe a eu une influence majeure sur notre civilisation.Tour d’horizon. islam ce que l’occident doit savoir t1 a 2. jerusalem la traque aux kamikaze . D'ailleurs, un même individu peut pratiquer à des moments différents, pour des publics ou des besoins différents, les unes ou les autres. Quel est l'apport des Arabes dans la transmission de la pensée grecque à l'Occident ? Quel est l'apport des Arabes dans la transmission de la pensée grecque à l'Occident ? Des millions de musulmans m’ont suivie. N’oublions pas, enfin que l’Islam n’est vraiment lui-même que dans sa dimension politique et étatique : Al islam din wa-dawla, l’Islam est religion et État. J.-C.) incarne par excellence la philosophie. Nous avons appris dans nos sociétés musulmanes à voir dans la gentillesse de l’autre un de ses points faibles.

Capitale Du Brésil, Marc Aurèle, Pensées Pour Moi-même Epub, Eric Elmosnino Femme, Savants Musulmans Actuels, Valeur D'un Denier Au Moyen Age, Je Suis Marseille 13 Organisé Youtube, Lac Des Rousses Température De L'eau, Carte Fluviale Pdf,