Ou font-ils simplement un pied-de-nez aux régents? Quelques rares tournures constituent en effet un défi à l’analyse, tout en restant correctes :J’ai un de ces mal de tête ! S’il s’agissait de personnes ou de choses qui ne se divisent pas, le verbe se mettrait au singulier, le véritable sujet étant alors l’idée exprimée par moins. Euh… Mieux vaut ne pas vous risquer. J’utilise les parenthèses pour clarifier la logique: Moins de quoi? ( Déconnexion /  » Nous n’avions pas le choix, nous devions tout gober i.e. Grevisse (1980, # 1972, p. 956 ) vient, pourrait-on dire, à notre secours, mais en petits caractères seulement (i.e. Serait-ce pour justifier le singulier dans plus d’un an s’est écoulé? Mais pourtant je ne trouve pas de réponse qui me satisfait. Euh… Clairement, l’accord reconnu – aujourd’hui comme au temps de Vaugelas – s’explique par le voisinage : an est au singulier, car il est précédé de un; tasse est au singulier parce qu’il est précédé de une demie! Il peut comprendre deux parties, tandis que multipartite implique la présence de plus de deux parties. Si nous tenons à conserver les « règles illogiques et une orthographe difficile », de préférence à la simplification et à la rationalisation, ne serait-ce pas parce que l’origine et l’évolution de notre langue représentent en elles-mêmes un trésor dont nous ne voulons pas dépouiller notre langue contemporaine, un trésor dont nous souhaitons préserver le reflet? Cet enfant a trois ans et demi.. Lorsque les expressions plus de la moitié et plus du quart sont suivies d'un complément Lorsque les expressions plus de la moitié et plus du quart sont suivis d'un complément, l'accord du verbe se fait avec celui-ci, en genre et en nombre. Comparez Moins de deux enfants étaient présents et Un enfant était présent! Ces accords m’ont paru bizarres, pour ne pas dire « ridicules ». Si le nom n'est pas exprimé, il est censé être au pluriel et le verbe se met lui aussi au pluriel ( Beaucoup sont venus ). Les définitions de l’accord grammatical dans les dictionnaires sont plus faciles à comprendre. Moins de deux évoque la singularité, mais commande un verbe au pluriel! Exemples : - Moins de deux semaines se sont écoulées depuis notre dernière rencontre. - Nous n’avons plus de nouvelles de Jeannette. Ça aussi, c’est illogique! René Georgin (Jeux de mots, 1957, p. 71) a écrit : « Plus d’un exprimant une idée de pluralité, il serait logique que le verbe dont il est le sujet fût au pluriel. À titre d’exemples littéraires subtils, tirés du TLFi : Mais de quels francophones parlez-vous? Deux mois pour trouver un accord. Au fait, quand pourra-t-on écrire « les airs qu’interprétaiENt Pavarotti », et cela, sans se faire taper sur les doigts? C’est Paul Valéry qui disait, dans Tel quel (Gallimard/Folio. ( Déconnexion /  On peut – non on doit –faire l’accord par voisinage, uniquement avec la bénédiction des régents. Pris à la lettre, le verbe qui suit un des deux ne se met pas « toujours » au pluriel, mais il ne s’y met « jamais »,.En effet, dans cette expression, c’est « un » qui est sujet, mais pas deux : un des deux gladiateurs doit mourir (le sujet est un).En revanche, si accord au pluriel il y a, c’est qu’une proposition subordonnée relative complément du nom est introduite dans la phrase ; c’est le verbe de cette subordonnée qui s’accorde avec le nom : un des deux gladiateurs qui combattent doit mourir (combattent est sujet de qui [pour gladiateurs] et doit est sujet de un). Avertissez-moi par e-mail des nouveaux commentaires. Si tel était le cas, personne ne songerait à en faire la réforme. Ces nuances de fréquence (parfois, plus fréquemment) ne font pas partie de l’enseignement officiel. – L’un des deux hommes qui tombent …  Le sujet est « hommes ». Voir "plus d'un et moins de deux" page 470 de la grammaire. Complément circonstanciel et participe passé, Concernant les accords du participe passé dans des phrases relatives. des nombres, et notamment les accords de vingt, cent, et … Les framboises et les poires sont mes fruits préférés. Chiffrage. Et surtout n’allez pas penser que l’accord du verbe après plus d’un ou moins de deux est un cas isolé. Demi- comme élément de composition est invariable comme le sont mi- et semi- . Mes amis et moi allons au cinéma. L'usage courant emploie plutôt mi-.. La végétation demi-endormie se réveille avec les premiers rayons du printemps.. Demi n'est suivi d'un trait d'union que s'il est élément de composition.. Une demi-heure, mais une heure et demie. Plus de quoi? Pour ce qui est de vint et un, vous l’auriez écrit ainsi sis vous aviez vécu au temps de Vaugelas,à qui j’emprunte cet exemple. Retirer une somme sur l'assurance-vie des enfants nécessite l'accord des deux parents. Sinon, le pluriel – au participe- et le singulier – au verbe- sont logiques dans l’exemple :2- un des livres que j’ai apportés pourra te plaire :  j’ai apporté plusieurs livres et un seul pourra te plaire.3- Proust est un des plus grands auteurs qui ont écrit en français. mémoriser. Il n’en est pas de même si la chose est divisible. Si j’écris Pierre et Marie, le bon sens dit que le sujet est double. Il faut réfléchir au sens  :1- l’un des deux malfaiteurs a pu s’échapper ( le second s’est fait prendre). (R. Le Bidois) Ces « bons » auteurs ont-ils agi sciemment? Changer ), Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Il reste à peine plus de deux mois pour trouver un accord. Les accords se construisent sur la fondamentale (note de départ). Exemples:. Lorsque plus de deux parties sont en cause, pluripartite et multipartite sont synonymes. Quadripartite est apparu dès le 15 e siècle. C’est du moins ce que les promoteurs de cette nouvelle orthographe ne cessent de crier sur tous les toits. Exemples : – Aucune de ses amies n’est venue à son anniversaire. On pourrait avoir des surprises et, du même coup, une opinion différente. La règle de proximité (ou accord de voisinage) est un accord grammatical qui consiste à accorder le genre et éventuellement le nombre de l’adjectif avec le plus proche des noms qu’il qualifie, et le verbe avec le plus proche des chefs des groupes coordonnés formant son sujet. Il est évident qu’ici l’accord contredit la logique. De plus, on aura souvent (mais pas obligatoirement) la sensible au soprano. Quiconque ose demander pourquoi il en est ainsi se fera assurément servir la sempiternelle réponse : « parce que c’est comme ça ». « Que fait le français dans les mêmes circonstances? Certains étudiants se le permettent déjà, non pas pour faire un pied-de-nez à leurs professeurs, mais simplement parce que le sujet vient avant le verbe…! Et une fois bien ancrées dans notre mémoire, ces façons de faire sont devenues normales, instinctives, automatiques, autrement dit, nous sommes devenus de bons chiens de Pavlov. Ont-ils contrevenu à la règle parce qu’elle leur semblait illogique? Comment doit-on accorder le verbe avec "plus d'une personne, moins de deux personnes et la plupart" ? Il y aurait une sérieuse réflexion à faire sur les raisons profondes qui sont à l’origine de ces diverses tentatives, y compris la toute dernière, celle que l’on appelle la « nouvelle orthographe ». Ne faisons-nous pas exactement ce que Vaugelas ou Corneille faisaient dans les années 1600, et qui nous semble pour le moins fort bizarre? Raffarin à Alger: un premier accord de plus de deux milliards d'euros La Rédaction | 21 Février 2011 | 22:13 Un accord de coopération d'un montant de 2,228 milliards d'euros a été signé lundi à Alger entre l'Institut technique d'élevage (ITE) et le groupe français Bretagne international pour développer la … Je suis en total accord avec pratiquement tout ce que vous avancez. En effet, en anglais, il est de règle d’écrire 1½ cupS. Vous seriez surpris de ce que les régents peuvent nous permettre parfois. Cela serait logique, certes, mais on se fout de la logique. Dans certains cas on accepte le singulier comme le pluriel. En vous enregistrant, vous reconnaissez vous conformer aux conditions d'utilisation de notre site. Il ne vous reste plus alors qu’à cliquer sur « Informez-moi ». Ils se sont suivi(s) de près : comment accorder ? Alors que l’on écrit sans broncher : j’ai une de ces faims! Mais il n’a pas fait école. Un peu tiré par les cheveux. Il en est de même avec moins de deux. Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres ! Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ? Le singulier est plus … Et après moins de deux, quel rôle jouerait la divisibilité? Pour m… Vous trouvez sans doute ma question ridicule. Donc pas nécessairement généralisable. Pourrions-nous, nous en tant que simples mortels, nous permettre autant de liberté sans nous faire taper sur les doigts par un réviseur? C’est subtil, inutile et furieusement gracile ! Dans la majorité des cas, on emploiera aucun au singulier. J’aimerais, à ce moment-ci, vous rappeler les exemples, de Vaugelas et de Corneille, cités au début du précédent billet : Vint et un an / vint et un chevaux; il trouva les étangs et les rivières glacées / il trouva l’étang et la rivière glacés. 17 déc. Dans la langue familière, la formule un de ces marque le haut degré : je leur ai fait un de ces dîners !On attendrait j’ai un de ces maux de tête, mais la langue familière a affaibli la formulation et tend à laisser le nom au singulier : j’ai un de ces mal de tête. J’ai l’impression qu’on y recourt uniquement pour excuser l’écart à la règle que se permettent de « bons » auteurs! En revanche, nous savons l’immense difficulté qu’il y a à enseigner le français à nos enfants, aujourd’hui plus que jamais, et c’est cela, selon moi, qui en grande partie motive les efforts de simplification et de rationalisation. - Moins de deux minutes lui suffisent pour se rendre chez lui. Secteur par secteur, en fonction de ces deux scénarios, The Times analyse les conséquences de la sortie définitive du Royaume-Uni des règles européennes. Pourquoi le sujet n’est-il pas considéré comme étant : un ET 3/4. C'est ce que nous allons découvrir dans la leçon suivante. Il faut écrire 1½ tasse mais 2 tasseS. – Il serait plus exact de dire : ce que les régents nous imposent parfois. Ou encore  J’en connais plus d’un qui CROIENT la défendre [la langue] en multipliant à l’envi – et à plaisir – les « défenses » et les interdits. Les conditions d'un accord sur les futures relations commerciales ... et de donner plus de temps à ses membres pour parvenir à un accord sur le ... à 1,3358 après un creux de deux … Ce que je souligne dans ce billet, c’est le caractère fantaisiste de l’accord. À quelle forme conjuguer le verbe "être" en tel cas ? Lors de ce 7e volet des négociations qui débute ce mardi à Bruxelles, il est donc à attendre que chaque camp défende son cheval de bataille : la souveraineté pour le Royaume Uni, et l’intégrité du marché unique pour l’Union européenne. Il est bien évident que, si la chose est indivisible, l’emploi de moins de deux se rapproche dangereusement de la verbosité. C’est bel et bien la faute des francophones. Sauf que mes standards sont ceux avec lesquels on m’a bourré le crâne. En revanche, si accord au pluriel il y a, c’est qu’une proposition subordonnée relative complément du nom est introduite dans la phrase ; c’est le verbe de cette subordonnée qui s’accorde avec le nom : un des deux gladiateurs qui combattent doit mourir (combattent est sujet de qui [pour gladiateurs] et doit est sujet de … Nos professeurs sont morts l’âme en paix, ils avaient mené à bien la tâche qui leur avait été confiée : nous faire mémoriser, bêtement, toutes ces « subtilités ». Il est bien évident que, si l’on ne retouche pas les règles « ridicules », ce n’est pas la faute des anglais. La reprise au Royaume-Uni, déjà en proie au choc de la pandémie de coronavirus, pourrait être deux fois plus lente en cas de Brexit sans accord que si le pays maintenait ses relations commerciales actuelles avec l'Union européenne, affirme une étude de KPMG mercredi. Pour savoir comment faire l’accord des verbes en français, il faut oublier qu’on est des êtres rationnels. Grevisse, à son habitude, nous cite de nombreux « bons » auteurs qui s’écartent de la voie royale. en note de bas de page) : Moins de deux ne s’emploie guère qu’en parlant de choses qui se divisent. Pour sa part, Goosse (Bon Usage, 2008) dit que « parfois on rencontre le pluriel après plus d’un, mais que, règle générale, on utilise le singulier. Quand on dit Plus d’un chat, cela signifie qu’il y en a au moins deux. Puis, soudain, j’ai fait un rapprochement inattendu. ». L'accord du verbe se justifie ici par l'attraction que un et deux exercent. La palme de l’incongruité revient peut-être à une étonnante règle d’accord du verbe avec les expressions «plus d’un» et «moins de deux». la formule : D’ailleurs si je fais l’allusion à cette phrase « j’ai un de ces mal de tête » nous ne faisons pas l’accord. Pour ces tournures intensives, lorsque le pluriel et le singulier sont homophones, on accorde au pluriel (j’ai une de ces migraines*), sinon c’est le singulier : ‘j’ai lu un de ces journal ! – Il était pourtant l’ un de ceux qui avaient lutté contre elle le plus lucidement et avec le plus d’acharnement  (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 206). À elles deux, la CFE-CGC (premier syndicat du groupe) et FO (4e) totalisent un peu plus de 50% de représentativité syndicale, ce qui leur permet de valider ensemble l'accord. Un réviseur ne serait que trop content d’intervenir si jamais vous écriviez 1 3/4 tasseS. Si vous vous aventurez à écrire 1½  tasseS, vous allez vous faire taper sur les doigts. 1- Un des deux : Il faut bien différencier grammaticalement deux types de tournures pour accorder le verbe. Comme plus d’un est…! Vous vous dites une « adepte de la nouvelle orthographe ». ; Je vais vous expliquer toutes les règles possibles. Ne cherchez pas pourquoi, nous dit-on,c’est comme ça! Un accord. http://www.btb.gc.ca/btb.php?lang=fra&cont=3061. ». Sauf que ce faisant, ils laissent en place des incongruités qu’ils veulent combattre. Avertissez-moi par e-mail des nouveaux articles. Cet enfant a trois ans et demi.. Mais la grammaire retrouve ses droits habituels si le nom est suivi d’un déterminant qui le précise. Cela fonctionne-t-il ? Pourtant ce ne sont pas les tentatives qui manquent, mais bel et bien les résultats! Article très intéressant. Les accords peuvent être constitués de douzaines de notes, bien que le résultat puisse donner un gros ramassis dissonant qui ne serait pas exportable à d’autres contextes que celui de musique expérimentale. Deux mois pour trouver un accord. L’accord y est défini comme « concordance entre les marques de genre, de nombre et de personne de deux ou plusieurs mots liés syntaxiquement ».6 Il résulte des définitions citées plus haut qu’en grammaire, les Le film dure plus d’une heure et demie.. Elle n’avait plus qu’un tour et demi à courir avant de terminer l’épreuve. D’un an. Accord du verbe avec les expressions : Plus d'un..., moins de ... et la plupart. 3/ Accord du participe passé des verbes pronominaux :. Que diriez-vous de tenter un autre rapprochement? Il ne prend pas la marque du pluriel : demi n’a jamais de « s » dans ce cas. De l’ensemble de la communauté, de certains éléments de cette communauté ou encore de certains éléments d’une partie seulement de la francophonie? : Moins de deux minutes AVAIT suffi (Peyrefitte). On demande un homme ou une femme non fumeurs. Un protocole d’accord a été signé ce vendredi 9 juin, vers 17 heures, au Centre Hospitalier Andrée Rosemond (CHAR) de Cayenne. Il reste à peine plus de deux mois pour trouver un accord. Apprendre l'orthographe en s'amusant en 75 fables et 25 chansons ! 2019, 18:43 Pourquoi trouver ridicule vint et un an passés si j’accepte, sans rouspéter, d’écrire  1½ tasse? Lorsque des plus précède deux adjectifs, il n'est pas nécessaire de le répéter : une nourriture des plus délicates et savoureuses.Toutefois, la répétition (une nourriture des plus délicates et des plus savoureuses) n'est pas incorrecte.. ; J’aime les bleuets ou les fraises mûrs. Exemples : - Michel n’a plus de dossier (ou de dossiers) en retard. Et cela j’en suis incapable. Aucun/Aucune. 2/ Accord du participe passé employé avec ÊTRE : Le participe passé s'accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet, même si ce dernier est placé après le verbe. Il y a donc implicitement deux sujets, deux « donneurs », dirait Goosse. Si vous connaissez la nouvelle orthographe, vous savez surement que les linguistes qui l’ont élaborée ont dû se limiter sur la modification de plusieurs règles, car la modification de celles-ci perturbaient trop les francophones (pensons à « ognon », « nénufar » ou « aout ») . L’accord se fait donc avec le mot le plus proche, qui est au singulier! Le verbe s’accorde avec le mot le plus près, qui est toujours au pluriel. Elle propose (à voir l’énergie qu’on y met, proposer est un terme bien faible) des changements fort pertinents, mais ils ne le sont pas tous, hélas! – Vous en doutez? … Le sujet est « un ». Un nouvel accord entre la France et le Royaume-Uni a été annoncé samedi pour lutter contre les tentatives de traversée de la Manche par les migrants pour se rendre en Angleterre. Changer ), Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Mais, cela dit, il ne me laisse pas indifférent. Nous avons vu, à la fin du précédent billet, la règle d’accord du verbe dont le sujet est plus d’un ou moins de deux, telle que Grevisse (Précis de grammaire française, Duculot, 29e éd., 1990, # 395, p. 207, Rem.) Il ne peut en être autrement, car la logique n’est pas au rendez-vous; elle est même prise en défaut. - Nous n’avons malheureusement pas de réponses à vos questions. L'accord du verbe se justifie ici par l'attraction que un et deux exercent. L’adjectif possible s’accorde en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Et comment appelle-t-on le fait d’accorder le verbe avec le mot le plus près? Mais ici le voisinage de un entraîne le singulier dans l’usage : Plus d’un l’ignore. La logique voudrait que du moment qu’il y a «plus d’une» chose ou «plus d’une» personne, on doive utiliser le pluriel pour le verbe qui suit. Il exige l’emploi du singulier; il prescrit l’accord, non pas avec les deux donneurs, mais avec le donneur le plus près, à savoir avec une ½.  D’où le singulier. ; Nous devons analyser les cas possibles. - Plus d’un s’ en est plaint. Titres à un seul accord: très Faciles: Titres à deux accords: Faciles: Titres à trois accords: assez Faciles: Titres à quatre accords: Difficiles: les morceaux de bravoure: En cas de difficultés, toutes les partitions peuvent être éventuellement transposées en un clic, dans la tonalité qui vous convient. Heureusement que j’ai un bonne mémoire! Tout simplement parce qu’il n’était pas dans l’ordre des choses, au moment où nous apprenions les rudiments de la langue, de contester quoi que ce soit. Les réformateurs semblent avoir oublié que « Qui trop embrasse mal étreint ». Chose certaine, les grammairiens n’osent pas les condamner. Je suis une adepte de la nouvelle orthographe qui rectifie et corrige des règles ridicules afin de construire un français plus logique sans enlever une quelconque beauté à cette langue. En cliquant sur ce mot, une fenêtre où inscrire votre adresse courriel apparaîtra. P-S. — Si vous désirez être informé par courriel de la publication de mon prochain billet, vous abonner est la solution idéale. Selon mes standards, évidemment. Je m’en félicitais presque, d’ailleurs. Beaucoup, combien, davantage, moins, peu, plus, etc., peuvent être des déterminants, introduire un nom (souvent au pluriel) et ce nom être le sujet d’un verbe.Ils peuvent aussi être des pronoms indéfinis, sujets d’un verbe, et ce dernier s’accordera avec le référent auquel renvoie le pronom. Exactement ce dont Valéry se plaignait. À vous de me le dire. Ou alors, faites un lien vers l’un des contenus de votre site, Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du. Hélas! Et surtout ne pas se demander pourquoi il en est ainsi ni pourquoi la règle reste immuable. Le français qui en résultera ne sera pas moins illogique. Il ne prend pas la marque du pluriel : demi n’a jamais de « s » dans ce cas. Alors se dire « adepte », cela signifie endosser tout ce qu’elle propose. –  Hélas, oui! Plus d’un… Moins de deux…-2-Nous avons vu, à la fin du précédent billet, la règle d’accord du verbe dont le sujet est plus d’un ou moins de deux, telle que Grevisse (Précis de grammaire française, Duculot, 29 e éd., 1990, # 395, p. 207, Rem.) Moins de deux, plus d'un Le verbe qui a pour sujet un adverbe de quantité se met au pluriel ( Combien de marins sont partis sans espoir de retour). *J’ai « un de ces mal de tête » mais j’ai « une de ces migraines » ; j’ai « un de ces travail ! Comme si les régents ne pouvaient pas accepter que la logique vienne troubler leur paix intérieure…! - Il n’y a pas de mots pour décrire cette situation. 20 s’écrit « Vingt » selon moi…. Assez, guère, pleinsuivent des règles analogues mais ne sont utilisés comme pronoms que dans un langage négligé. Plus d’un… Moins de deux…-1-Pour que, dans bien des ouvrages qui traitent de langue, il soit si souvent fait mention de Vaugelas, il faut que son discours jouisse d’une grande crédibilité. La mémoire avant tout! Lorsque des plus précède deux adjectifs, il n'est pas nécessaire de le répéter : une nourriture des plus délicates et savoureuses.Toutefois, la répétition (une nourriture des plus délicates et des plus savoureuses) n'est pas incorrecte.. Cependant, lorsque vous dites qu’il s’agit simplement de mémoire et que vous vous demandez pourquoi nous n’avons pas retouché ces règles parfois ridicules, je dois vous avouer que, pour moi, cela semble être la faute des francophones, tout simplement.