Plus tard on le nomme « meilleur et plus noble des princes »[k 10], titre qui apparaît sur les pièces de monnaie à partir de 103[k 11]. Paul Petit rappelle par ailleurs « ses portraits de soudard au front bas, et […] son penchant pour le vin et les jeunes garçons »[p 5]. Le jour de sa naissance est le quatorzième jour avant les calendes d'octobre, c'est-à-dire le 18 septembre[b 3]. Aucun empereur n’a été aussi proche du souverain idéal tel que défini par les sénateurs selon les idéaux républicains, mais aussi par les intellectuels. Ils sont organisés et équipés comme une unité de cavalerie (ala) régulière, constituant un numerus de 500 hommes et sont logés dans leur propre camp sur le Caelius. les b. Les pouvoirs de l’empereur Document 3 : pièce romaine datant du règne de Trajan Document 4 : les pouvoirs de l’empereur P(ontifex) Grand Pontife IMP(erator) Document 5 : Auguste le Princeps Quand Auguste eut gagné les soldats par ses dons généreux, le peuple par l’a ondane de vivres, tous par les … Texte de Jean-Claude Daumas pour Arrête ton char ! Le fait que Décébale ne semble vouloir respecter aucune condition du traité de paix rend légitime une deuxième guerre. QUESTIONS : 1) doc. Le travail de reconquête dure tout l’été de 105, repoussant l’invasion du territoire dace à l’année suivante. Trajans Gerechtigkeit, Hans Sebald Beham, 1537, gravure. Lusius Quietus est chargé de réprimer l'insurrection dans le nord de la Mésopotamie, ce qu'il fait avec une dureté qui doit singulièrement marquer les esprits du temps pourtant accoutumés à la violence guerrière[a 47],[p 15]. Fils d'un soldat installé en Espagne, il fait une brillante carrière militaire. Le forum est lié aux marchés de Trajan, quartier de négoce autonome, qui demeure le plus grand bâtiment romain civil encore debout[n 5]. En revanche, pour le règne de Trajan, il ne reste plus que des fragments de l'Histoire Romaine (livres LXVIII et LXIX) de Dion Cassius, sénateur du IIIe siècle[k 27], qui utilise les archives sénatoriales et impériales de l'époque et une grande partie ne nous est parvenue que via des résumés de l'époque byzantine (surtout de Xiphilin), parfois obscurs et très incomplets[r 3],[p 6]. La carrière de P. Calvisius Russo Iulius Frontinus, gouverneur de Cappadoce-Galatie. Trajan, né sous le nom de Marcus Ulpius Traianus le 18 septembre 53 à Italica (dans ce qui est maintenant l'Andalousie dans l'Espagne moderne)[1] et mort le 8 ou 9 août 117 à Selinus, en Cilicie, est empereur romain de fin janvier 98 à août 117. Les deux premières années de son règne lui servent à consolider la paix le long des frontières septentrionales de l’Empire. La première colonne traverse le Danube au niveau du limes Oescus-Novae et continue le long de la vallée de l’Ost jusqu’au col suffisamment large et accessible de Turnu Rosu[r 3]. Les sénateurs l’accueillent simplement par un baiser[b 25]. Sa politique est alors marquée par son paternalisme et est davantage concentrée sur l’Italie. empereur important. Elle est décorée d’une frise de 200 mètres de long qui s’enroule en spirale et qui commémore la victoire de Trajan sur les Daces. Trajan s'emploie aussi sur le long du Danube moyen, sur la frontière panonienne, se méfiant des Marcomans, des Quades et des Iazyges qui n'ont pourtant pas soutenu les Daces mais restent menaçants[p 6]. Oescus, jusque-là un grand camp romain, devient une colonie, Colonia Ulpia Oescus, après 112[s 7]. Au début de son règne, Hadrien ne poursuit pas la politique expansionniste de Trajan et renonce à tous les territoires nouvellement conquis entre le Tigre et l’Euphrate. Par Vikidia, l’encyclopédie pour les jeunes, qui explique aux enfants et à ceux qui veulent une présentation simple d'un sujet. Les Daces espèrent ainsi forcer les Romains à quitter leurs lignes de communications et d’approvisionnement et les isoler dans les montagnes. Dans les années suivantes, l’Arménie et la Mésopotamie s'ajoutent à la liste des provinces. Il est dit qu’il a finalement adopté Hadrien sur son lit de mort[a 50]. La prédominance sur les peuples barbares est quant à elle représentée par la colonne Trajane qui, sur une frise de près de 200 mètres, décrit au travers de scènes détaillées réparties en deux grandes sections les deux guerres daces. Il fait revenir d'exil un grand nombre de sénateurs et chevaliers et leur rend leurs biens confisqués sous Domitien, un processus commencé par Nerva. Ulpius Traianus est peut-être un des premiers citoyens non établi en Italie à accéder au rang de sénateur romain et à gouverner sa province d'origine[b 5]. Nerva n’est pas aussi populaire auprès des soldats que l’était Domitien[a 6],[m 1]. Durant cette période, il échange avec Trajan une correspondance régulière qui constitue une source unique d'information sur l'administration des provinces romaines et sur la vie dans les provinces de culture grecque. C'est une cité à laquelle l'empereur donne le titre de colonie et le cadre institutionnel correspondant, sans pour autant y installer des colons. Durant l’hiver 98/99, Trajan inspecte les provinces danubiennes et prend des mesures pour élargir et consolider les défenses frontalières, poursuivant ainsi la politique de Domitien. Trajan compense cette perte de débouché maritime en rattachant plusieurs cités côtières à la Galatie, dont Sinope et Amisos. Après le règne de Domitien et la fin de la dynastie des Flaviens, le court règne de Nerva et surtout celui de Trajan marquent le fondement de la dynastie dite des « Antonins ». 2) doc. La sœur de Trajan, Ulpia Marciana, décédée le 29 août 112, est divinisée peu après sa mort sur décision du Sénat. Les Lettres de Pline le Jeune nous apportent de nombreuses informations sur des événements du règne de Trajan et de ses prédécesseurs, qu'il s'agisse d'une correspondance réelle ou d'une fiction littéraire. En septembre 96, c’est un sénateur qui monte sur le trône : Nerva, 65 ans, le princeps senatus, qui a une carrière sénatoriale exemplaire et paraît l'antithèse de Domitien[m 1]. Les deux prétendants à la succession de Jules César sont Octave, l’hérité désigné choisi par César et fils adoptif de 19ans et Marc-Antoine, un grand guerrier le plus proche de Jules César il à 39ans. Présente l’Empereur Trajan Cependant, l'empereur ne s'attendait pas à des troubles en Égypte et en Cyrénaïque, ayant pris avec lui la légion qui y stationne[s 24]. L'empereur donne une plus grande autonomie fiscale aux provinces : la perception de la plupart des impôts indirects, à l'exception des douanes, est maintenant confiée à des conductores de l’administration provinciale, c'est-à-dire de riches particuliers responsables des sommes dues[s 6]. rouge les victoires militaires. Commentaire de Sipder2 To unlock Les Confirmés reputation you need complete the following quests:. Décébale cherche d’abord à trouver refuge dans le nord, dans les montagnes des Carpates[k 18], mais, une fois encerclé, se suicide[a 29],[f 7],[k 19]. La mort de Domitien met fin à la dynastie des Flaviens[e 2],[7]. En Achaïe, Mothoné de Messénie devient une cité libre sur décision de l'empereur[s 14]. Il est le seul empereur qui a été italo-espagnol. Hadrien gouverne en « autocrate éclairé, parfois dogmatique en ses paroles et provocant en ses réalisations », alors que Trajan a régné en « pragmatique traditionaliste »[p 20]. Considérablement affaibli par sa dernière campagne, un accident vasculaire cérébral le rend hémiplégique. Hadrien, alors en Syrie, nie avoir ordonné les exécutions de ces quatre sénateurs influents du règne précédent[a 50],[p 17],[a 52]. À travers l’analyse des témoignages de l’épigraphie et de la statuaire relatifs à l’empereur Trajan, issus des cités des provinces occidentales, notre objectif est de déterminer les différentes formes d’expression d’allégeance et de loyalisme des provinciaux à son égard. La soumission définitive de la Dacie est nécessaire et pour cela, il faut construire des routes, des forts et isoler l’ennemi sans lui concéder aucun avantage[r 5]. C. Lepelley, « L'Afrique » dans C. Lepelley (dir.). Une deuxième incline en faveur de Trajan, qui occupe alors le poste de gouverneur impérial de Germanie supérieure. 2) doc. Il recommande la mort du préfet de Rome et de plusieurs exilés[a 49], il est sans doute le commanditaire de l'assassinat de Frugi Crassus, un banni qui a quitté son île d'exil sans autorisation[d 14],[a 49] et peut-être de ceux d'Aulus Cornelius Palma (consul en 99 et 109), Lucius Publilius Celsus (consul en 113), Caius Avidius Nigrinus (consul en 110 et gouverneur de la Dacie) et Lusius Quietus (l'un des principaux généraux de Trajan et gouverneur de Judée)[68],[a 52],[p 17], suspectés d'avoir attenté à la vie du nouvel empereur[a 52] ou d'aspirer au trône[a 50]. À partir de 73 et jusque vers 76-78, Vespasien lui témoigne une grande confiance en lui confiant le poste de gouverneur impérial (légat d'Auguste propréteur) de Syrie pendant environ trois à cinq ans, le mettant à la tête de la principale force militaire en Orient[b 8]. Search for Library Items Search for Lists Search for Contacts Search for a Library. « L’obtention du statut colonial a pour résultat l’identification totale au modèle romain dans les institutions et les cultes de la cité[41] ». L'empereur est même forcé de prononcer un discours public de remerciement pour cette initiative[b 21]. Cet idéal rassemble des vertus (virtutes) telles que la clementia, la justitia et la pietas (le respect envers les dieux). Cet édifice est retrouvé au XVIIIe siècle dans la plaine du Vatican. Une légende médiévale (XIIe siècle) nous apprend comment Trajan est vénéré pour le nombre de monuments qu’il a construit et pour ce qu’il a apporté à l’humanité. La correspondance entre Pline le Jeune et Trajan concernant les chrétiens est précieuse car il s’agit d’une des rares sources à caractère officiel qui ne soit pas d’origine chrétienne[50]. Un complot contre lui est mis au jour dès le début de l'année 97[b 20]. Décébale reprend le Banat, alors sous contrôle romain[k 16],[p 7],[m 2] puis attaque la Mésie romaine. (Éveille-toi, Roumain ! Hormis Eutrope[a 1], qui écrit au IVe siècle, tous les autres auteurs antiques disent seulement que Trajan est originaire d'Hispanie, que sa famille vient d'Italica, sans pour autant affirmer qu'il est né sur place[k 1]. Il s’agit d’un petit personnage en bois que l’on retrouve dans de nombreux jeux. 6. Trajan prend de l'importance sous le règne de l'empereur Domitien, dont les dernières années sont marquées par les persécutions et les exécutions de sénateurs romains. De plus, Cornelius Nigrinus est lui issu d'une famille indigène hispanique, équestre, et qui ne possède pas le prestige de celle de Trajan, dû notamment aux mérites du père de ce dernier[d 6]. La cour sous l'empereur Claude : Les enjeux d'un lieu de pouvoir [Anne-Claire Michel] on Amazon.com. Fronton loue l'habilité de Trajan pour se gagner les faveurs des pauvres autant que des riches Romains par de grands spectacles publics[11]. Il avait occupé ce poste jusque vers 94 avant de se retirer ou d'être victime d'une disgrâce. Entre 90 et 95, de nombreuses mesures sont prises pour punir l’adultère, le crime de lèse-majesté et la haute trahison[k 6]. Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Colonia Ulpia Traiana Augusta Sarmizegetusa Dacica, Le massacre des Juifs révoltés d'Égypte sous Trajan, Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, Werner Eck, « Trajan. Nigrinius est épargné, son gouvernorat en Syrie lui a été néanmoins retiré de sorte qu’il perd tout soutien de l’armée, et ce dès l'adoption de Trajan fin 97. Edifiée sur le forum de Trajan, elle était surmontée d’une statue de l’empereur : l’ensemble mesurait 40 mètres. Cette expression, inventée par le philosophe politique Nicolas Machiavel en 1503, désigne ces empereurs adoptés qui se sont acquis le respect de leur entourage grâce à leur bon gouvernement[85]. 98 ap JC - 117 ap JC Trajan était le premier empereur romain né hors d'Italie, ce qui représente un changement remarquable dans la mentalité des Romains et une évolution considérable dans la conception du pouvoir impérial. Au travers d’un édit, Trajan force les candidats aux fonctions sénatoriales à investir au moins le tiers de leurs biens sur le sol italien[a 36],[p 9],[r 9]. Au début de 101, Trajan quitta de … Cela constitue une promotion pour la cité et ses habitants. Hadrien préfère la sécurité armée des frontières de l'Empire aux grandes campagnes militaires onéreuses[p 18]. Elles proposent des pistes pour apporter des guérisons. « Note sur un nouveau fragment des Fastes d'Ostie », La table des Ligures Baebiani et l'institution alimentaire de Trajan. L’armée romaine engage alors le combat contre l’armée dace dans la bataille de Tapae. De nombreux travaux présentent encore Trajan comme le souverain idéal. Ses nombreux voyages lui donnent une connaissance plus large des problèmes locaux des provinciaux[73],[p 19]. Décébale, affaibli par sa défaite à Adamclisi et déstabilisé par la progression simultanée de l’armée romaine sur trois fronts dans un vaste mouvement de tenaille, voyant les forteresses daces tomber une à une et l’ennemi s’approcher de la capitale, décide de négocier une première fois la paix, mais c'est un échec et la guerre continue. 4- Quels sont les pouvoirs de l’empereur ? Il s’installe à Rome modestement, sans démonstration de son pouvoir. Orose défend par exemple Trajan quand il est accusé d’avoir persécuté les Chrétiens en arguant que l’empereur est en fait victime d’amalgame et d’incompréhension[a 60]. Constantin cherche à imiter Trajan, en particulier dans sa façon de se faire représenter : les portraits avec le visage imberbe et les devises sur les monnaies (optimo principi)[i 8]. Cette dévaluation, couplée à l'énorme quantité d'or et d'argent rapportée des guerres daciques, autorise l'empereur à produire une plus grande quantité de deniers que ses prédécesseurs. Fils d'un soldat installé en Espagne, il fait une brillante carrière militaire. Mais en 212, l'empereur Caracalla accorde la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de … une inscription : elle précise le lieu de la frappe ou le nom et les titres de celui qui émet la monnaie. Il n’est pas convaincu que l’émergence du christianisme ait été la cause principale de la ruine de l'Empire. Il critique la limitation des honoraires des avocats à 10 000 sesterces sous Claude, mesure reprise par Trajan. L’empereur romain: Quels pouvoirs permettent à l’empereur de diriger l’Empire romain? Après la mort de Lucius Licinius Sura cette même année, c'est lui qui écrit les discours de l'empereur, et il est à nouveau aux côtés de Trajan dans les campagnes parthiques[m 7], ce dernier lui laissant le commandement de la puissante armée d'Orient peu avant de décéder[p 13]. Le fait que Trajan a planifié la conquête de l’Arménie et de la Mésopotamie dès 111 n’est pas prouvé mais cette hypothèse paraît, pour de nombreux historiens, assez raisonnable[53]. Il fait porter ses restes dans le mausolée d'Auguste[a 9]. L’empereur Trajan fait construire le dernier forum de l’Empire au début du iie siècle. Turbo mène campagne contre un soulèvement en Maurétanie qui fait suite à cette exécution[a 49],[70], puis combat le soulèvement de la Dacie et reprend le contrôle de la province[71],[a 54] après la mort sur place de Caius Iulius Quadratus Bassus, envoyé par Trajan. Cette voie permet de relier plus rapidement Rome au port de Brundisium, lieu de départ pour la Grèce et l'Orient, et cela à la veille des guerres parthiques[29]. Voyager comme Ulysse Selon Criton, médecin de Trajan, ce sont près de 500 000 prisonniers daces qui sont ramenés à Rome pour participer aux spectacles donnés lors de la célébration du triomphe de Trajan mais cette estimation semble avoir été exagérée d'un facteur dix et les Romains auraient en réalité fait 50 000 prisonniers[b 35],[21]. De grandes révoltes des Juifs y ont éclaté et ont abouti à la mise à sac de villes et au massacre de citoyens romains, parmi lesquels un grand nombre de Grecs[s 24]. Malgré tout, la domination de Trajan sur le Sénat et son pouvoir réel demeurent inchangés. La ville devient vite l'une des plus importantes d’Afrique du Nord. Alors qu’il est habituel pour un patricien de briguer le consulat dans les deux ou trois années qui suivent, Trajan en est peut-être empêché à cause de différends avec Domitien. Grâce à ces signes renforçant l’égalité apparente avec le Sénat, Trajan souligne la position idéologique au centre de l’État du Sénat et renforce sa propre position en tant que primus inter pares. Trajan mène d'autres guerres de conquête, notamment au Proche-Orient où il annexe le royaume nabatéen de Pétra. Alfred Heuß, dans l’éloge qu’il fait de Trajan dans son Histoire romaine, déclare qu’il est « l’une des grandes figures dominantes », « la parfaite incarnation humaine du terme empereur »[87]. J.-C. par un mélange de vétérans et de soldats romains et alliés italiens blessés ou malades de l'armée de Scipion l'Africain[b 1]. Celui-ci, attaqué sur plusieurs fronts[f 6] oppose une résistance désespérée et acharnée qui fait de nombreuses victimes. La ville nouvellement fondée de Colonia Ulpia Traiana Augusta Sarmizegetusa Dacica[k 20] devient la capitale de la nouvelle province.